bandeau logo site web ravenman

book

illustration

logo

entreprise

institutionnel

tourisme

sport

culture

jeunesse

santé

>>faire-part

webdesign

et + encore !

humour

quoi d'neuf?

boutique

références

recherche MECENE

newsletter

fond d'écran

bio

perso

liens

contact

accueil



Raven’ Voeux 2012

Clic pour agrandir encore
Raven’ Vœux 2015
Raven’ Vœux 2014
Charline au parfum
Lilou, petite perle de Bresse
Raven\' Voeux 2013
Ravenfive Vœux 2013
Raven’ Voeux 2012
Raven’ Voeux 2011
Raven’ Voeux 2010
Baptême d’Erwan le Ravenmini
Ravenman Voeux 2009
Ravenfive Voeux 2009
G. Viricel Expertises
Esméralda « Babou »
Erwan le Ravenmini, cinquième élément
Raven’ Vœux 2008
Raven’ Vœux 2007
FX 40 ans
Prince Antoine
Mariage Nathalie et Pierre-Ange
 
commentaires de l'artiste
Voici ce que j’écrivais à… Pâques l’an dernier pour ces vœux plus que tardifs ;-)

Tout vient à point à qui sait attendre, dit-on.

Formule appropriée pour ces Raven’ vœux transmis plus que tardivement. Mais le mois, le jour ou l’heure importent-ils vraiment… ?
Je vous livre alors cette traditionnelle création illustrée qui revêt toujours autant d’importance pour votre serviteur - accompagnée de quelques mots-clés que je laisse à chacun d’entre-vous le soin de développer, en vous souhaitant le meilleur pour les quelques huit mois qui restent à vivre pleinement en 2012 !

Mise en Lumière donc du moment le plus fort qu’il m’ait été donné d’expérimenter en 2011, à savoir une fabuleuse balade montagnarde spirituelle les 11 et 12 novembre dernier que j’ai vécu comme un « retour à La Maison ».

Lors de ce périple à Notre-Dame de La Salette initié par Jacky, ami cher, j’ai pu percevoir l’importance et la puissance de ce sanctuaire et des divines énergies qui en émanent.
J’en suis revenu impacté, marqué et transformé, profondément.

Le fait de nous y rendre (= 6 heures de marche d’une grande virée Nature oxygénante et quelque peu lactique quand même ;-) depuis le hameau du Villard au dessus d’Entraigues via les cols de Parquetou, Nodry, Lière et Hurtières, de goûter au gîte et au couvert, et d’en repartir le lendemain, toujours à pied, par l’Eterpat et le Gargas m’aura permis d’appréhender de la meilleure des manières ce pèlerinage.
Une élévation, dans tous les sens du terme.
Paix de l’âme, pureté de l’air, ressourcement, authenticité et richesse des rencontres, haute spiritualité des lieux… et même un partage musical (= David Phelps) audio non programmé et jubilatoire dans la salle Jean Berthier avec une trentaine de pèlerins !

Il me fallait alors impérativement, par la voie de l’art, rendre hommage et remercier en tout premier lieu Jacky mon guide, en fixant graphiquement ce souvenir impérissable situé bien au-delà du simple cadre religieux qu’il convient de dépasser tout en veillant à en conserver la Source, cette expérience introspective ayant tout aussi bien pu se réaliser sous d’autres horizons, aux confins de la Mésopotamie comme en terre tibétaine.
A titre d’information et pour prendre connaissance du message transmis le 19 septembre 1846 par Marie aux jeunes bergers Maximin et Mélanie :

http://lasalette.cef.fr/spip.php?rubrique225